Kathy TalerEnglish

 

Brusque et un peu bizarre, avec son nouvel album Not Guilty, qui est encore plus curieux qu’elle et prévu pour le printemps 2008, Kathy Taler est la nouvelles hors la loi de l’industrie de la musique. Originaire de l’Abitibi et maintenant résidente de Toronto, elle a passé quatre ans à jouer dans les cafés bars et les clubs les plus crasseux de New York. S’installant tout d’abord à Harlem, elle a joint des groupes locaux de Blues et de Funk jusqu’à la sortie, en 2000, de son premier démo I Never Bled, qu’elle co-réalisa. Sa voix rauque attira l’attention de Lulu Records qui donnèrent une place à la chanson titre sur leur compilation Women in Williamsburg, laquelle se vendit d’un coin à l’autre des États-Unis.

Prêtant sa voix à divers compositeurs et découvrant différents styles de musique, Kathy figura dans le vidéo du rappeur Sin Messiah, chantant en duo le refrain de Child Abuse. C’est grâce à ce vidéo, qu’elle fut remarquée par Capstone Records, qui réalisa son deuxième démo Unclassified. La chanson titre prit place sur la scène universitaire et se fit entendre sur les stations de radio collégiales de New York et du New Jersey.

Depuis son arrivée à Toronto, Kathy a été invitée sur les stations CHRY 105.5 et CKRG 89.9 et a participé activement aux concerts bénéfices : « Libérez le Tibet », « Mindscape » et « Concert pour les droits de l’homme ». L’abus et la politique ont été des thèmes centraux dans les chansons de Taler et son premier album Not Guilty pourrait devenir le coup de genoux dans l’entrejambe dont la musique rock a tant besoin. Avec des chansons comme Life Stinks et Angel of Death, attendez-vous à une heure de fortes émotions… et à ce que votre mère désapprouve.

Two Jack Records © 2008

Tous droits réservés

www.kathytaler.ca